Mère et fille au Sierra Leone
© Plan International / Quinn Neely - La promotion des filles est la meilleure promotion des femmes
03.03.2021 - de Michèle Jöhr

Les droits des femmes commencent par les droits des filles

Le 8 mars est la Journée internationale des femmes. Cette initiative a eu lieu pour la première fois il y a 110 ans et symbolise, depuis lors, la lutte pour l'égalité des genres et pour les droits des femmes. Beaucoup d'étapes ont été franchies au cours du siècle dernier, mais il reste encore beaucoup à faire avant de parvenir à une véritable égalité entre les hommes et les femmes. C'est donc pourquoi la promotion des filles est l’un des meilleurs moyens pour faire avancer les droits des femmes, les deux étant si étroitement liés.

Les droits des femmes commencent avec les filles, ou mieux encore, avec les enfants. En effet, les recherches scientifiques montrent que les stéréotypes sexistes commencent à se développer dès l'enfance. Ajoutez à cela les normes sociétales, sociales ou culturelles et les pratiques néfastes telles que le mariage des enfants qui empêchent les filles, en particulier, de réaliser leur potentiel et de devenir des femmes autonomes et indépendantes.

Quelques faits

  • 132 millions de filles entre 6 et 17 ans ne sont pas scolarisées dans le monde. 75 % d'entre elles sont des adolescentes.
  • Toutes les trois secondes, une jeune fille mineure est mariée.
  • Chaque année, 16 millions de filles âgées de 15 à 19 ans deviennent mères.
  • La grossesse et les complications lors de l'accouchement sont la principale cause de décès chez les filles de 15 à 19 ans.
  • Au niveau mondial, une fille sur dix de moins de 20 ans a subi des violences sexuelles.
  • 267 millions de jeunes de 15 à 24 ans n'ont pas de travail ou ne suivent pas d'études. Les deux tiers d'entre eux sont des femmes.

Un soutien ciblé pour les filles et un travail ensemble avec les filles et les garçons, les parents, les enseignants, les entreprises, les institutions, ainsi qu'une visibilité des modèles positifs, restent essentiels pour faire progresser l'égalité des genres.

Que fait Plan International Suisse ?

Comme le montrent les chiffres, le passage à l'âge adulte est une phase particulièrement critique. C'est pourquoi Plan International concentre de plus en plus ses programmes sur les filles et les jeunes femmes âgées de 12 à 24 ans. L'accent est mis sur les questions suivantes :

  • Mettre fin aux pratiques néfastes telles que le mariage des enfants et les mutilations génitales féminines. 
  • Une éducation inclusive et de qualité
  • Développement des compétences et augmentation des taux d'emploi

Ces trois thèmes sont souvent étroitement liés et s'influencent mutuellement. En moyenne, plus une fille reste longtemps à l'école, plus ses revenus seront élevés plus tard. Les filles non scolarisées ont trois fois plus de chances de se marier ou de former un couple avant l'âge de 18 ans, en comparaison à celles qui ont fait des études secondaires ou supérieures. Nous travaillons à tous les niveaux, et avec tous ceux ayant un rôle dans l’amélioration des conditions des filles et des femmes - avec les filles, les garçons, les familles, les communautés et les institutions. C'est la seule façon d'améliorer durablement et à long terme la situation des filles. 

Le pouvoir des femmes modèles 

Les changements structurels sont très importants pour avoir un impact positif sur la vie des filles à long terme. Mais les femmes modèles jouent également un rôle.  Les PDG sont encore majoritairement masculins, les hommes parlent deux fois plus que les femmes dans les films et les phrases telles que "ce n'est pas pour les filles" sont encore une réalité. Cela a une influence majeure sur la façon dont les enfants perçoivent les rôles des sexes et sur leur niveau de confiance sur divers sujets, comme par exemple le choix d’une carrière plus tard. Les modèles positifs donnent du courage aux filles et leur montrent que les rêves peuvent devenir réalité malgré les difficultés.  Au Vietnam, par exemple, nous encourageons délibérément la participation des jeunes femmes à notre programme de formation en informatique, un secteur encore dominé par les hommes. Au Salvador, nous encourageons les jeunes filles à faire carrière dans les STEM, et au Népal, les jeunes femmes acquièrent une autonomie économique grâce aux coopératives de femmes. Toutes ces jeunes femmes deviennent à leur tour des modèles pour les jeunes filles de leur entourage. Elles leur montrent qu’elles sont précieuses et les encouragent à croire en elles-mêmes. 


Merci

Merci d'avoir lu jusqu'ici et de vous intéresser aux droits des filles. Vous pouvez soutenir notre travail en faisant un don. Chaque geste, quel que soit son montant, aide à protéger et promouvoir les droits des filles et des jeunes femmes. Un grand merci!

Je veux aider

Ceci pourrait également vous intéresser

Tara aus Nepal ist dank Frauenkooperativen unabhängig

Un exemple pour la future génération

Mariage et abandon scolaire à 17 ans: devenir adulte était difficile pour Tara. Aujourd'hui, à 30 ans, Tara du Népal est un exemple pour les jeunes filles de sa région. 

En savoir plus

 

Illustration Ilustrajo

Livre pour enfants

Comment créer une conscience des valeurs, de la justice et du développement durable dès l'enfance ? Ce livre peut aider.

En savoir plus

Illustration: L'égalité des genres en Suisse

l'égalité des genres en Suisse

Où en sommes-nous en matière d'égalité des genres en Suisse ? Découvrez ce qu'en pensent les jeunes dans notre rapport "L'égalité des genres en Suisse: les jeunes sont optimistes - à juste titre?".

EN SAVOIR PLUS


Intéressé(e)? Le partager: