Nouvelle loi pour la protection des enfants contre MGF/E
©Plan International
02.02.2022 - de Plan International

Une étape importante vers la fin des mutilations génitales féminines et de l'excision

Le Somaliland a adopté une loi phare pour protéger les enfants contre toutes les formes d'abus et de négligence, après l'adoption par le Parlement, le 1er février 2022, de la première loi pour la protection des enfants du pays.

Sadia Allin, directrice nationale de Plan International en Somalie et au Somaliland, a déclaré : « Cette loi apporte une petite lueur d'espoir pour toutes les filles du Somaliland. En interdisant toutes les formes d'abus et de négligence envers les enfants, la nouvelle loi pour la protection des enfants constitue une étape importante et décisive vers l'élimination des mutilations génitales féminines (MGF/E), qui constituent une forme extrême de discrimination à l'égard des filles et des femmes et ne peuvent jamais être pratiquées en toute sécurité. »

Protection contre la violence sexiste

« Le Somaliland a l'un des taux de mutilations génitales féminines les plus élevés au monde. 98 % des filles sont soumises à cette pratique, généralement entre cinq et onze ans. Avant la loi pour la protection des enfants, il n'existait pas de politique nationale ou de loi contre les MGF. La nouvelle loi comble pour la première fois ce vide juridique. Elle établit les droits fondamentaux des enfants et oblige les parents, les soignants, l'État et d'autres à les protéger. »

« Des cadres juridiques solides et efficaces constituent une première étape importante pour mettre fin aux violations des droits des filles et des femmes et à la culture de l'impunité qui les entoure souvent. Le travail de Plan International au Somaliland ne s'arrêtera pas là. Nous devons maintenant adopter la politique nationale sur les MGF/E, qui s'engage explicitement à mettre fin à cette pratique néfaste, tout en redoublant d'efforts pour lutter contre les normes sociales et culturelles profondément ancrées qui permettent sa persistance. »

Droit à l'autonomie et à la liberté de choix 

« Nous sommes impatients de travailler avec le gouvernement du Somaliland et d'autres partenaires pour mettre en œuvre la loi pour la protection des enfants - pour que chaque fille et chaque femme ait l'autonomie et la connaissance nécessaires pour prendre des décisions libres et informées sur son corps. »

La nouvelle loi sur la protection de l'enfance du Somaliland définit les droits des enfants d'une manière conforme à la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant, à ses protocoles facultatifs et à la Constitution du Somaliland en

•    Établir les responsabilités des parents, des familles, des tuteurs, des prestataires de soins, de la société et de l'État en matière d'éducation, de soins et de protection de l'enfant
•    Veiller à ce que l'enfant grandisse dans un climat de bonheur, d'amour et de compréhension qui favorise le développement de son plein potentiel
•    Consolider les systèmes de protection de l'enfance pour la réalisation des droits par l'État.

Plan International est présent au Somaliland depuis 2019 et est membre de la Task Force "Children's Act" et du National FGM/C Board. Il soutient le ministère du Travail, des Affaires sociales et de la Famille (MESAF) dans l'élaboration et la promotion de mesures en faveur des enfants, notamment le Children's Act et la politique contre l'excision (FGC).

La loi pour la protection des enfants a été approuvée par le cabinet des ministères somaliens en février 2020 et adoptée par le Parlement le 1er février 2022. Elle entrera formellement en vigueur après avoir été approuvée par la Chambre de Guurti et le président du Somaliland.

Le 6 février est la Journée internationale contre les mutilations génitales féminines.

 

Plan International Suisse est une organisation indépendante à but non lucratif, qui s’engage en faveur de l’égalité des genres et des droits d’enfants dans différentes parties du monde depuis 15 ans. Par ses programmes, Plan International Suisse crée les conditions nécessaires pour que les adolescentes et les jeunes adultes soient protégées, instruites, libres et renforcées sur le plan économique. 

Plan International Suisse fait partie de l’organisation mondiale de développement Plan International. Plan International a 80 ans d’expérience de travail avec les enfants, les jeunes, les familles et les communautés dans le monde entier et est active dans plus de 75 pays. L’organisation met un accent particulier sur les droits des filles et des jeunes femmes. Elle remet en question les normes et les attitudes sociales afin d’apporter des changements transformateurs aux adolescentes et au jeunes adultes. Plan International influence la politique et développe des programmes qui favorisent l’éducation, la justice sociale et les opportunités économiques pour les filles.

Grâce au travail de lobbying, Plan International a obtenu en 2012 que les Nations unies reconnaissent le 11 octobre comme la Journée internationale des filles, qui est célébrée chaque année.

Sanna You, Responsable Communication, sanna.you@plan.ch, +41 44 288 90 54

 


Intéressé(e)? Le partager: