Ha avec sa famille
29.04.2020

Les conséquences du confinement pour de nombreuses familles au Vietnam

La pandémie du COVID-19 a complètement changé la vie de Ha Thi Ngo, 27 ans, et de ses quatre enfants âgés de dix, neuf, six et cinq ans. En temps normal, Ha et son mari préparent des rouleaux de printemps fait-maison et des produits fermentés à base de viande, qu'ils vendent sur un marché voisin. Leur travail acharné leur assure un revenu stable. Ils sont en mesure de couvrir le coût de la vie toujours plus élevé pour la famille, y compris les frais de scolarité de leurs enfants.

Mais le 1er avril, le gouvernement vietnamien a imposé le confinement national et a interdit toutes les activités non essentielles. Des règles strictes d'hygiène et de sécurité ont été imposées, notamment la "distanciation sociale" et le port de masques. 

Comme Ha et sa famille sont restés à la maison depuis lors, leurs revenus ont également été réduits. Ha n'a pas eu d'autre choix que de contracter un prêt en espèces pour acheter de la nourriture pour sa famille. Aujourd'hui, elle est très inquiète pour l'avenir de sa famille.

"Comment puis-je rembourser le prêt et les intérêts mensuels ? Que se passera-t-il demain ? Mes enfants pourront-ils retourner à l'école ou devront-ils à nouveau travailler dans la rue avec moi ? Et que deviendra leur avenir", s'inquiète Ha.

Ha est bénéficiaire du projet triennal "Brighter Future" de Plan International, qui aide les enfants défavorisés et leurs familles dans la province de Thua Thien Hua. Dans le cadre de ce projet, Ha avait reçu un prêt de 10 millions de VND (environ 300 francs suisses) pour lancer son entreprise de restauration qui connaît maintenant un grand succès. Auparavant, Ha et sa famille avaient vécu dans une grande pauvreté. Ils ramassaient les déchets plastiques dans les rues et les vendaient à des entreprises de recyclage. L'idée qu'elle et ses enfants pourraient devoir retourner à cette vie a tenu Ha éveillée la nuit.

Mais à la mi-avril, Ha a reçu une visite inattendue de Plan International. Plan International fournit des kits d'urgence à des centaines de familles vulnérables touchées par la pandémie du COVID-19 au Vietnam. Il s'agit notamment d'un sac de 10 kg de riz, d'huile de cuisson et de cartons de nouilles instantanées. En outre, les familles reçoivent des articles d'hygiène essentiels, notamment des masques en tissu (qui sont lavables et réutilisables), du savon et une petite somme d'argent pour d'autres articles essentiels.

Ha et ses quatre enfants se sont levés d'un bond et ont crié de joie. Ha était encore plus heureuse quand elle a appris qu'elle n'aurait pas à payer d'intérêts sur son prêt pendant au moins trois mois. "Quelle bonne surprise", répétait-elle sans cesse.

Plan International travaille avec notre partenaire local Cycad pour fournir une aide humanitaire aux ménages pauvres dans huit zones de Thua Thien Hue inclues dans le projet. Jusqu'à présent, nous avons atteint 562 ménages avec des paquets d'urgence dont ils avaient un besoin urgent.


Intéressé(e)? Le partager: