Permets aux filles d'être protégées, instruites et libres
Aidez-nous à améliorer les conditions de vie des filles dans le monde entier.

Ensemble pour les droits des filles

Violence, exploitation, exclusion, absence d’accès et à la formation et, donc, privation de perspective professionnelle: être une fille représente un lourd désavantage dans de nombreux pays. Et les conséquences sont brutales. Être une fille ne doit pas être une punition. Soutenez notre fonds pour les filles et ainsi notre lutte pour plus de justice.

Mon souhait? Aller à l'écoleChaque fille a le droit de développer tout son potentiel

La situation des filles dans le monde est précaire

Nous nous engageons à ce que les filles aient les mêmes droits, possibilités et chances que les garçons. Elles devraient pouvoir développer tout leur potentiel. Avec nos projets, nous créons les conditions pour que les adolescentes et les jeunes adultes soient protégées, instruites et renforcées sur le plan économique. Ces projets offrent aux filles une chance de se libérer de la pauvreté et du manque de perspectives

En chiffres

  • 132 millions de filles dans le monde ne vont pas à l’école 
    Ceci représente 15 fois la population entière de la Suisse. 
  • 1 fille sur 5 est mariée avant ses 18 ans 
  • 200 millions de filles et de femmes sont excisées 
  • 2/3 des analphabètes sont du sexe feminin 

Voici comment nous aidons:

Nous luttons contre les pratiques néfastes telles que le mariage d’enfants ou les mutilations génitales féminines à tous les niveaux - avec les filles, les garçons, les familles, les anciens des villages et le système judiciaire, ainsi que par du travail de plaidoyer au niveau local et international. 

Dans les ateliers, les clubs de jeunes ou dans les écoles, nous nous assurons que les filles connaissent leurs droits et savent comment les faire valoir. Nous promouvons leur droit à la parole, à la prise de décisions et à créer de meilleures perspectives pour elles-mêmes et pour les autres filles, par exemple en formant des coopératives au Népal.

Nous nous engageons à faire en sorte que chaque fille puisse aller à l'école et développer tout son potentiel. Nous permettons aux jeunes femmes de suivre une formation ou de créer leur propre entreprise afin qu'elles soient financièrement indépendantes et puissent décider de leur propre vie. 

Pourquoi promouvoir les droits des filles?

  • Les femmes ayant suivi un enseignement secondaire ont en moyenne une participation plus élevée au marché du travail et gagnent presque deux fois plus que les femmes non scolarisées.
  • Entre 15 et 30 % des abandons scolaires sont dus au mariage d'enfants et aux grossesses précoces qui y sont associées 
  • Une plus grande égalité profite non seulement aux filles, mais aussi à la société dans son ensemble : un taux d'achèvement de 100 % du deuxième cycle de l'enseignement secondaire d'ici 2030 pourrait augmenter de 10 % en moyenne le niveau du PIB national des pays en développement.

6,1 millions de filles ont bénéficié d'un meilleur accès à l'éducation grâce aux activités de Plan International pendant l'année fiscale 2020

L'égalité des genres est au cœur de chaque projet que nous soutenons par le biais du Fonds pour les filles. Dans tous ces projets, nous travaillons avec les communautés pour garantir que les filles et les jeunes femmes sont protégées, peuvent aller à l’école et faire une formation et sont économiquement autonomes. Nous aidons les filles à développer tout leur potentiel, en particulier pendant la période de transition entre la fille et la femme. Cette phase est souvent décisive pour l'avenir. L'objectif des projets du Fonds pour les filles est d'apporter un changement durable et d'améliorer la situation des filles.

Plan International est une organisation indépendante à but non lucratif fondée en 1937, qui s'engage en faveur de l'égalité des genres et des droits des filles et des jeunes femmes dans le monde entier. Nous concentrons notre travail sur l'éducation, l'autonomisation économique et l'élimination des pratiques néfastes telles que le mariage d’enfants et les mutilations génitales féminines. Grâce à son travail de plaidoyer, Plan International a réussi en 2012 à ce que l'ONU déclare le 11 octobre comme première Journée internationale des filles.

Au cours de l'exercice 2019, 82% du revenu de Plan International Suisse a été consacré directement à nos projets.

Cela pourrait aussi vous intéresser:
Mädchen mit ihrem Sohn und Mann
De la fille à la mère Continuer la lecture
Mädchen als Braut vor dem Altar
De la fille à la femme Continuer la lecture
Intéressé(e)? Le partager: