Une fille va à l'école
Un chemin sûr vers l'école ? Bien sûr! © Plan International

Aller à l’école en Sécurité à Thai Nguyen

Avec ce projet, Plan International Suisse augmente de manière significative la sécurité routière des enfants et des jeunes dans les zones scolaires dans le cadre du "Child Road Safety Challenge". L'infrastructure routière à proximité des écoles cibles est améliorée. Le respect du code de la route par tous les usagers est accru et la sécurité dans les bus est augmentée. Un accent est mis sur la protection des filles contre le harcèlement sexuel.

Un chemin sûr vers l'école ? Bien sûr!
Carte de Vietnam

Protection sur le chemin de l'école à Thai Nguyen

Région de projet

Thai Nguyen, Vietnam

Durée du projet

Août 2020 à juillet 2022
La première phase du projet a eu lieu entre juin 2018 et novembre 2020.

Mesures

  • Nous améliorons l'infrastructure routière autour des écoles en construisant un trottoir, en installant des panneaux ou des passages piétons, etc.
  • Lors des marches de sécurité, les jeunes documentent les situations dangereuses sur le chemin de l'école.
  • Nous soulignons les risques liés au non-port d'un casque de vélo ou de moto.
  • En collaboration avec les opérateurs de transport locaux, nous améliorons la sécurité dans les bus et aux arrêts de bus grâce à :
    • Des améliorations des arrêts de bus, par exemple en installant des lumières.
    • Des formations éducatives sur l'égalité et la prévention de la violence pour les employés.

 

Aux abords des écoles de la ville de Thai Nguyen, dans le nord du Vietnam, la sécurité routière laisse à désirer pour plusieurs raisons : infrastructures inadéquates telles que l'absence de trottoirs et de limitations de vitesse, absence de signalisation, connaissance insuffisantes des règles de circulation, mais aussi faible respect des règles de circulation par les enfants, les parents et les autres usagers de la route. Cela inclut les excès de vitesse, le non-port du casque ou le non-respect des feux rouges.
Pour de nombreuses filles, le harcèlement sexuel dans les lieux publics, dans les bus ou sur le chemin de l'école est une triste réalité de la vie quotidienne. Le chemin pour aller à l'école est donc dangereux pour les enfants et les jeunes, en particulier les filles.

Nos objectifs de projet

  • Nous réduisons le nombre d'accidents mortels et de blessures subies par les enfants et les jeunes dans la circulation routière et nous augmentons la sécurité sur le chemin de l'école.
  • Les filles se sentent plus à l'abri du harcèlement sexuel sur le chemin de l'école et dans les bus et sont mieux protégées contre les agressions.
  • Nous touchons environ 15 000 élèves d'écoles primaires et secondaires, 1 000 lycéens et étudiants, 500 enseignants d'écoles primaires et secondaires, 1 500 parents et 100 employés d'entreprises de transport locales sélectionnées.
  • En outre, on estime que 170 000 habitants de Thai Ngyuen bénéficieront du projet.

Was wir für den Projekterfolg tun

Ce projet est part du "Child Road Safety Challenge", soutenu par la fondation Botnar. En 2020, nous avons achevé avec succès la première phase de ce projet. Aujourd'hui, nous nous appuyons sur les succès obtenus lors de la deuxième phase et veillons à ce que nos interventions améliorent durablement la sécurité des enfants et des jeunes sur le chemin de l'école à long terme. Outre les mesures mentionnées ci-dessus, il s'agit également de coopérer étroitement avec les autorités locales et l'association locale de transport, ainsi que de sensibiliser les enseignants et les parents à la sécurité de leurs enfants sur le chemin de l'école.

 

 

Intéressé(e)? Le partager: